jeudi 24 mai 2018

-t'en

Dans les expressions comme 
-          Achète-t’en
ou
-          Va-t’en
le t est précédé d’un trait d’union, mais sera suivi d’une apostrophe.

Explication : nous ne sommes pas en présence d’un t euphonique mais du pronom personnel suivi d’une apostrophe.

À noter : pour vérifier qu’il s’agit du pronom, il suffit de remplacer t’ par nous.
-          Achetons-nous-en.
-          Allons-nous-en.

mardi 22 mai 2018

-t-il

Pour éviter que deux voyelles se suivent et pour une question de sonorités quand sujet et verbe sont inversés, on insère ce qu’on appelle un t euphonique.

Ce t est placé entre deux traits d’union.
  • ..., pense-t-il.
  • ..., considère-t-on en général.
  • Qu'imagine-t-elle ?

Orthotypographie : S’il faut couper la formule obtenu, on ne coupera qu’avant le t euphonique.


samedi 19 mai 2018

Quasi et non

Quasi et non sont liés au nom qui suit par un trait d’union :

-          quasi-certitude
-          non-violence

Mais ils ne sont jamais liés à l’adjectif qui suit :
-          quasi certain
-          non négligeable.

jeudi 17 mai 2018

Les références culturelles.

Quand je corrige ou traduis, pas de musique pour moi, si ce n’est celle dont il est question dans l'écrit qui m’occupe.
Écoutant systématiquement tous les morceaux cités, je travaille soit dans le silence que requièrent les textes, soit dans l’atmosphère musicale que l’auteur veut bien leur donner.
Outre le plaisir de découvrir ou redécouvrir des morceaux, cela me donne des indications et des clés supplémentaires sur les situations, les personnages, voire le rythme, car, s'il est une chose que j'ai comprise, c'est que l'absence de hasard est la marque des grands.
Voici un exemple de l’intérêt de regarder de plus près les références culturelles essaimées dans les textes :
Dans Ce qui vient, Thomas Stangl fait à un moment écouter I don’t like Mondays à Andy, un des deux principaux personnages masculins. 
Bien sûr, la chanson est un succès à l'époque d'Andy, mais encore ?
Cette chanson a été inspirée à Bob Geldof par un fait divers, la fusillade survenue à San Diego, en Californie, le 29 janvier 1979. Pionnière du genre, une jeune fille de seize ans, Brenda Ann Spencer, avait tiré sur des enfants qui jouaient dans la cour de l'école en face de chez elle, tuant deux adultes et blessant huit enfants et un policier. Geldof racontera qu’il était en interview à la radio à Atlanta quand le télex est arrivé. Outre les faits, celui-ci indiquait que, ne faisant preuve d'aucun remords, la jeune fille  avait expliqué son geste en disant : « Je n'aime pas les lundis » (« I don't like Mondays »). Dès la sortie du studio Geldof écrivit la chanson qui devint très vite un succès international et Stangl réussit à merveille à nous glisser des infos supplémentaires en faisant écouter ce morceau à son personnage.
 

 
 

mercredi 16 mai 2018

A priori


A fortiori, a minima, a posteriori, a priori sont des locutions latines.  Il n’y a donc pas d’accent sur le a.

Les locutions latines doivent généralement être en italique, mais on écrit désormais les plus courantes, comprises par tous, en romain.

mardi 15 mai 2018

En termes de

Chasser les expressions impropres fait bien sûr aussi partie du travail de correction.

Parmi les erreurs qui reviennent fréquemment, il y a « en termes de ».
Cette locution, toujours au pluriel, signifie « dans le vocabulaire de ». 
Pour les autres cas, on substitue à cet anglicisme « pour ce qui est », « en matière de », « du point de vue de », « quant à ».
 
 « Il fut impossible au vidame de Maulle de trouver ce qu'en termes de justice on nomme un alibi.»
Villiers de L'Isle-Adam, Contes cruels

dimanche 13 mai 2018

Ordinaux


Les nombres ordinaux abrégés sont souvent source d’erreur.
On écrit :
-          1er ; 1re
-          2; 2de  ou 2e
-          3e
-          4e
-         
Au pluriel, les abréviations ci-dessus prennent un –s.